FORSC

Burundi: Une répression politique qui handicape l’économie nationale

A la veille des élections de 2020, le parti CNDD-FDD au pouvoir à Bujumbura crée des tensions et impose un terrorisme d’Etat pour intimider les opposants politiques qui lui disputent le terrain politique. Ainsi, des assassinats, tortures, arrestations arbitraires suivies parfois d’emprisonnement, des enlèvements et disparitions forcées, des violences économiques,…

Lire la suite

Burundi: Des dizaines de familles en besoin d’ aides d’urgence à Bujumbura

Plus de 280 personnes regroupées à l’École Fondamentale winterekwa ont besoins d’une assistance  d’urgence, après des inondations qui ont emporté leurs biens meubles et immeubles dans la nuit du 21 décembre 2019.  Des sources officielles  révèlent au moins  287 personnes  victimes des pluies diluviennes qui se sont abattues sur les…

Lire la suite

Burundi: A quelques mois des élections, l’intolérance politique persiste.

Tout est permis au Burundi, à condition que le Président Pierre Nkurunziza et ses sbires du CNDD-FDD demeurent au pouvoir sans aucune opposition. Ceux qui commettent les crimes ne sont pas des criminels aux yeux du régime, les criminels sont ceux qui ne le soutiennent pas. Ainsi, lorsque les Imbonerakure…

Lire la suite

Burundi: Des turbulences politiques à l’origine de l’effondrement socio-économique

Le Président Pierre Nkurunziza intransigeant n’entend toujours pas rouvrir l’espace politique pour une compétition démocratique, malgré ses promesses de ne pas se représenter aux élections de 2020. Au contraire, il scelle l’étau au fur et à mesure que le pays se rapproche de ces élections. Ainsi, les opposants politiques dont…

Lire la suite

Burundi: Malgré l’ouverture politique de façade, la répression contre les opposants politiques continue

A la veille des élections de 2020, le régime de Pierre Nkurunziza renforce la répression contre ceux qu’il désigne à tort comme des ennemis de la nation parce qu’ils ne le soutiennent pas dans ses démarches politiques caractérisées notamment par la violation des lois de la République et la violation…

Lire la suite

Burundi: La répression des opposants monte d’un cran suite à l’installation progressive du CNL

A la veille des élections de 2020, le régime Pierre Nkurunziza s’en prend violemment à tout concurrent qui affiche la moindre intention de vouloir le remplacer à la tête du pays. Dans tout le pays, les opposants politiques sont persécutés, victimes d’arrestations arbitraires, de tortures et traitements inhumains ou dégradants,…

Lire la suite

Burundi: A la veille des élections de 2020, le régime Pierre Nkurunziza plus que déterminé à réduire à néant l’espace civique et démocratique

Le contexte socio-politique et économique se détériore du jour au lendemain au Burundi, pendant que le régime de Pierre Nkurunziza est simplement préoccupé par des élections qui lui permettraient de se maintenir au pouvoir. La fin justifie les moyens. A l’approche de ces élections de 2020, les violences politiques s’amplifient…

Lire la suite

Burundi: Une évolution violente vers un monopartisme déguisé, une monarchie de droit divin et la suprématie du roi qui enrichit et/ou spolie ses sujets

La situation socio-politique qui prévaut au Burundi fait penser à une évolution vers un monopartisme caractéristique d’une autre ère et une monarchie de droit divin. Le parti au pouvoir CNDD-FDD, aujourd’hui plus que jamais, est déterminé à casser tout acteur politique visible sur le terrain et susceptible de le concurrencer…

Lire la suite

Burundi: Des violences comme stratégie politique du régime Pierre Nkurunziza pour se maintenir au pouvoir.

A la veille des élections de 2020, le régime de Pierre Nkurunziza ne ménage aucun effort pour traquer ses opposants politiques, et éliminer de la course électorale toute personne ou toute formation politique susceptible d’entrer en compétition avec lui et de décrocher une victoire électorale. Ainsi, on observe une intolérance…

Lire la suite

Burundi: Une intolérance politique aux conséquences dévastatrices

A la veille des élections de 2020, le phénomène d’intolérance politique continue et s’accentue dans tout le pays. Le parti CNDD-FDD au pouvoir depuis 2005 a érigé la dictature, l’exclusion, la discrimination et la violence politique en un mode de gouvernance à tous les niveaux de la vie du pays.…

Lire la suite