Burundi : Elections du 20 mai 2020 marquées d’irrégularités le jour du scrutin

Spread the love

Dans certaines localités de la province Makamba, des mandataires des partis politiques et indépendants ont été malmenés.
En commune Nyanza-Lac, Jean -Paul Bibizi, mandataire du parti de l’opposition CNL au bureau de vote du quartier Kabondo du chef-lieu de cette commune a été sauvagement tabassé par des Imbonerakure tôt ce matin. Selon une source sur place, ce mandataire du CNL est tombé dans un groupe de jeunes Imbonerakure dirigés par un certain Bihangwa, encadreur au lycée communal Nyanza-Lac et frère d’un certain Elias Ciza, candidat du CNDD-FDD au conseil communal de Nyanza-Lac. La victime est alité à l’hôpital de la place. Dans la même commune, au bureau de vote Rimbo ,les lettres d’accréditation des mandataires du CNL ont été déchirées par un militaire du camp Nyanza-Lac prénommé Jean. Ces derniers se sont alors vus refuser l’accès à ce bureau de vote.

En commune Makamba , des mandataires du candidat indépendant aux présidentielles Dieudonné Nahimana se sont vus refuser aussi l’accès aux différents bureaux de vote. Leurs lettres ont été déchirées par Philemon Nahabandi, président de la CEPI Makamba. Aux centres de vote Kayoba , ECOFO Makamba 2 , lycée communal Nyabigina 2 , lycée Makamva, les mandataires de ce candidat indépendant n’ont pas eu accès aux bureaux de vote.
Dans la même commune, le président du centre de vote du lycée communal, Pierre Claver et son vice tous du CNDD-FDD ont donné accès aux seuls mandataires du CNDD-FDD pour commencer à voter plusieurs fois. Cela a créé une mésentente entre les responsables de ce bureau de vote avec les autres mandataires . Ces derniers ont voulu faire arrêter une démoiselle mandataire du CNL mais les votants se sont opposés à cette décision .
En commune Mabanda, une candidate au conseil communal connue sous le nom de Hakizimana Emelyne est sous la surveillance des jeunes Imbonerakure sur la colline Kibimba.

Les responsables du CNL disent avoir informé la police sur toutes ces irrégularités mais regrettent son inaction qui cache mal sa complicité.

,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code