Rapports

Burundi: La corruption et les malversations sont les principales causes des difficultés que connaissent les entreprises publiques

Le pays fait face à une criminalité galopante. Les patrouilles nocturnes des miliciens Imbonerakure ainsi que le discours de la haine aggravent l’insécurité dans le pays. La pauvreté s’installe et se renforce dans les ménages. Le présent rapport du mois de décembre 2020 dénonce notamment des cotisations et des contributions…

Lire la suite

Burundi: Après un bref répit, le régime réactive la milice Imbonerakure

Comme il n’a cessé de le déclarer pendant la campagne électorale, le Président Ndayishimiye met le pied dans celui de son prédécesseur, feu Pierre Nkurunziza. Les discours publics plutôt prometteurs des lendemains meilleurs n’ont rien changé sur le terrain socio-politique et économique. Des violations de droits de l’homme continuent d’être…

Lire la suite

Burundi: La violence et l’impunité institutionnalisées exacerbent les injustices sociales

La situation socio-politique et sécuritaire ne s’améliore pas au Burundi. Depuis les attaques organisées par des groupes armés rebelles en août, les nouvelles autorités au pouvoir à Gitega haussent le ton notamment en inventant des bouc-émissaires. Des milliers de citoyens se trouvent dans le collimateur du régime criminel qui les…

Lire la suite

Burundi: La CVR, un outil pour mobiliser la population de l’ethnie hutu derrière le CNDD-FDD par la reconnaissance forcée du génocide des Hutu en 1972 et occulter les crimes du régime . Rapport-Alerte

La CVR est prévue par l’Accord d’Arusha pour la paix et la réconciliation signé le 28 Août 2000. Cet accord historique dont dépendait la stabilité et la cohésion sociale jusqu’à la veille du troisième mandat de Pierre Nkurunziza prévoyait également un mécanisme judiciaire pour enquêter, qualifier et juger les auteurs…

Lire la suite

Le Gouvernement profite des attaques rebelles pour renforcer la répression des opposants

Le changement à la tête du Burundi depuis la prestation de serment du Président Evariste Ndayishimiye avait suscité un espoir dans les esprits de bien des Burundais. Des étrangers pensaient également que le Général Président allait finalement pouvoir sortir le Burundi de la crise socio-politique et économique engendrée par l’entêtement…

Lire la suite

Rapport conjoint de la société civile burundaise au terme des 100 jours du régime du président Evariste Ndayishimiye.

Depuis une période de cent jours, le Burundi est dirigé par de nouvelles institutions issues d’élections générales débutées le 20 mai 2020 par un triple scrutin présidentiel, législatif et communal où le parti CNDD-FDD au pouvoir depuis 2005 est sorti largement vainqueur, bien que ce scrutin et d’autres organisés par…

Lire la suite

Burundi: Confronté aux attaques armées, le gouvernement de Gitega réactive la milice Imbonerakure et multiplie arrestations et assassinats.

Des autorités du nouveau régime de Gitega rivalisent d’ardeur pour activer et renforcer leurs instruments de répression. Au moment où beaucoup avaient cru dans le discours du président et de certains gouverneurs de province concernant l’amélioration de la sécurité, d’autres membres du gouvernement brûlaient d’impatience pour maintenir le chaos et…

Lire la suite

Burundi: La violence et les violations des droits de l’homme continuent malgré l’alternance au sommet de l’Etat.

Malgré des discours alléchants promettant monts et merveilles prononcés par les nouvelles autorités du pays, dont le Président de la République Evariste Ndayishimiye qui va jusqu’à rassurer les chômeurs qu’ils seront tous embauchés ; que toutes les 129 communes du pays seront pourvues d’hôpitaux et de médecins qualifiés ; que…

Lire la suite

Burundi: Un gouvernement composé d’acteurs clés de la répression politique et des crimes économiques inquiète le peuple burundais

Le mois de juin 2020 est un mois qui a été marqué par des évenements politiques importants. Il s’agit de la validation, le 4 juin 2020, par la Cour Constitutionnelle, des résultats controversés des scrutins du 20 mai 2020, la mort inopinée du Président Pierre Nkurunziza le 08 juin 2020…

Lire la suite

Burundi: Des élections entachées de fraudes et de multiples irrégularités font déchanter le peuple burundais qui aspirait au changement.

Les éléctions du 20 mai 2020 se sont déroulées dans un contexte éléctoral tendu caractérisé de violences graves contre les opposants politiques déclarés et présumés. Le régime de Pierre Nkurunziza s’est fortement acharné contre les militants du principal parti politique d’opposition, le CNL qui lui disputait le terrain politique et…

Lire la suite