Burundi: Discours de la haine : Les autorités burundaises s’attaquent aux « Démons » et « vampires »

Spread the love

Dans notre rapport du mois de novembre 2016, le FORSC a présenté l’utilisation du discours de la haine par le nouveau leadership du CNDD-FDD.

Dans ce rapport, nous commentons certains discours et messages écrits ou parlés en vertu de leur caractère emblématique. Et pour cause, depuis l’installation du nouveau leadership, l’utilisation du discours de la haine aux fins de préparer la milice Imbonerakure à « résister » à toute intervention étrangère pour échapper aux poursuites, a pris un nouvel élan.
La communauté internationale est fréquemment visée, surtout l’Organisation des Nations Unies, l’Union Européenne et la Belgique. Du haut en bas, les autorités du pays ou ceux qui dirigent le parti CNDD-FDD au pouvoir, ainsi que certaines organisations affiliées ou alliées relaient le discours de la haine sur l’échelle nationale.

, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code