Une hausse inquiétante des cas de tuberculose au camp des réfugiés #Burundi-ais de Lusenda en RDC

Spread the love

L’ONG Actions et Interventions pour le Développement et l’Encadrement Social, AIDES en sigle, partenaire du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés, dans le domaine de la santé, dit être préoccupée par la hausse des cas confirmés de tuberculose au camp des réfugiés burundais de Lusenda, en RDC.

Sur un échantillon de 48 personnes prélevées et examinées les trois dernières semaines de ce mois de juin 2022, au moins 31 cas sont diagnostiqués positifs à la tuberculose.
Cette ONG humanitaire fait savoir que 23 cas sont des hommes âgés d’au moins 25 ans.

La vie chère dans ce camp due à une inflation galopante des prix des denrées alimentaires, pousse les hommes à exercer des travaux durs qui exigent de grandes forces sans avoir manger, ce qui cause la maladie. En général, une alimentation insuffisante aggravent les cas de tuberculose en plus que la maladie est très contagieuse.

Soucieuse d’anéantir cette maladie, le HCR via son organisation partenaire AIDES a lancé ce 24 juin 2022, une campagne de dépistage volontaire de la tuberculose en faveur de tous les résidents de l’aire de santé de Lusenda.
Pendant la première journée de la campagne, dix-sept nouveaux cas de tuberculose ont été diagnostiqués sur un total de 43 échantillons testés.
Le dépistage permettra de prendre en charge les malades et de diminuer les contamination en isolant les victimes de la communauté.



, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.