Mémorandum de la société civile relatif au rapport d’étape de la CVR au Burundi. Les organisations de la société civile rejettent la qualification des crimes commis en 1972

Spread the love

En date du 20/12/2021, la Commission Vérité Réconciliation(CVR) a rendu devant les deux chambres du parlement burundais son rapport d’étape « d’établissement de la vérité des violations massives des droits de l’homme commis au Burundi en 1972-1973 ».

Le même jour, les deux chambres ont adopté « solennellement » le contenu dudit rappor entre autres « la déclaration solennelle de la CVR confirmant que les violations massives des droits de l’homme commises sur tout le territoire du Burundi en 1972-1973 a la lumière des enquêtes menées constituent un génocide contre les Bahutu du Burundi »
a également ajouté que « des crimes contre l’humanité ont été commis contre le Batutsi dans le sud du pays sur le littoral du lac Tanganyika juste au début des massacres ».

Dans le présent mémorandum, les organisations de la société civile signataires attirent l’attention de l’Organisation des Nations Unies sur les principaux manquements de la CVR et la nécessité d’un processus de justice transitionnelle inclusif, transparent dans le souci d’une réconciliation réelle assortie des mécanismes solides de non-répétition.

, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.