Les prix des denrées alimentaires et les tarifs de transport de plus en plus insupportables au Burundi

Spread the love

La flambée des prix des produits vitaux, des produits BRARUDI, du sucre et du ciment devient de plus en plus insupportables à la majorité des burundais, déjà dans une forte paupérisation causée par la mauvaise gouvernance dont est coupable le pouvoir du CNDD-FDD.

Dans le secteur du transport, après   la nouvelle délimitation des zones de circulation des tricycles, des taxis motos et vélos et la crise de carburant en Mairie de Bujumbura, les maîtres de terrains sont les conducteurs des taxis voitures. Ils ont ainsi triplé voire quadrippé leurs tarifs de transport. Par exemple, du quartier Kigobe à Carama, le ticket qui était de 5000FBu est actuellement de 50000FBu.

Le tronçon centre-ville au Gare du Nord qui était à 3000 ou 4 000FBu est actuellement á10000 FBu.

Entre temps, les bus pour assurer le transport en commun manquent cruellement sur les arrêts bus.

Le transport de l’intérieur du pays est également un problème sérieux

A titre d’illustration, de

Rumonge à Nyanza lac, le ticket est actuellement fixé à 7000FBu au lieu de 3000FBu. De

Rumonge à Bujumbura, il est aussi à 7000FBu au lieu de 5500FBu. De

Rumonge à Buyengero, le ticket est actuellement de 15 000FBu au lieu de 7000FBu. De

Rumonge à kabumburi dans la même commune, il est de 7000FBu au lieu de 4000FBu.De

Rumonge à Bururi, le ticket revient à10000 FBu  au lieu de 3000FBu.

Dans le centre urbain de Rumonge.

La pénurie du carburant a entraîné la hausse du ticket de transport. Celui-ci se répercute sur les prix des autres produits. Le pain au connu une augmentation de 100 à 200 toutes les variétés des paix. Les boulangers disent qu’il leur manque la farine de farine.

Du coté des denrées alimentaires, la montée des prix est également lamentable. Le prix du riz varie selon les variétés entre 2700 à 3500FBu dans différents quartiers de la Mairie de Bujumbura.

 Le prix du kg haricot se trouve entre 1900 FBu  à 2500FBu suivant variétés également.

 Un bidon de 5litres de l’huile de palme en arrive à 18000FBu .

Le kg de viande est à 12000FBu, celui de la pomme de terre entre 1000 à 1100FBu au marché et 1200 dans différentes boutiques.

Un kg de banane est de 1200FBu. Un kg de farine de manioc est entre 1500FBu à 2000 FBu selon la qualité. Le kg de farine de maïs entre 1700 FBu à 2000FBu selon la qualité

Un savon de lessive qui coûtait hier 400 FBu coûte aujourd’hui 700 FBu  

Un kg de sucre coûte entre 5000 FBu à 6000FBu. Un bidon de 20 litres de l’huile de coton coute 150000FBu.

La semaine dernière, un kg de poisson sec était de 42000 FBu, un litre de lait de vache est passé de 1200 à 1500 FBu

 Le prix d’un sac de charbon est passé du simple au double ces derniers temps. Il est passé de 30000 FBu à 60000FBu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.