Des habitants de la province Rumonge réclament un accès facile aux soins de santé

Spread the love

En province Rumonge, la population des collines Mwange et Murambi respectivement en zone Kizuka et Buruhukiro commune et province Rumonge réclament un accès facile aux soins de santé. Elle regrette que des centres de santé n’aient pas ouvert leurs portes par manque de matériel et de personnel, et que d’autres sont restés au niveau des promesses sans jamais être construits.

Les habitants citent en exemple deux centres de santé situés  sur les collines Mwange et Murambi qui ne fonctionnent pas depuis plusieures années, et disent  peiner pour arriver dans les centres de santé situés sur d’autres collines. Ils affirment parcourir une distance d’environs 5 km pour aller se faire soigner, alors que tout près de chez eux, des bâtiments sanitaires restent fermer.

Des sources médicales à Rumonge indiquent que les deux centres de santé ont été construits au moment où le pays faisait face aux sanctions. Le ministère de la santé publique n’aurait pas pu trouver des moyens pour équiper et recruter le personnel qui devrait travailler dans ces centres de santé.

De leur côté, les habitants de la colline Busebwa, en zone Buruhukiro  regrettent d’avoir fabriqué des briques cuites, rassembler le moelon et les pierres pour la construction d’un centre de santé sur cette colline mais que sa construction est restée lettre morte.

Ailleurs, le centre de santé de la colline Gitwe, zone Buruhukiro, tout proche de la zone Gatete,  se trouve dans un état d’exiguité et  de vétusté, dans l’incapacité d’accueillir tous les patients qui le sollicitent. Le ministère de la santé publique est au courant de la situation et dit ne pas avoir de moyens pour y faire face.

,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.