Burundi : Des administrateurs communaux exercent le commerce du ciment et du sucre au détriment des commerçants locaux

Spread the love

L’administration communale a désormais remplacé les commerçants dans la vente du sucre, du ciment et des produits BRARUDI. Ainsi, sur base des listes qu’ils confectionnent à leurs préférences, ils distribuent des quantités qu’ils veulent et conservent le reste pour alimenter le marché noir.

En province Mwaro, par exemple, ce sont les administrateurs communaux qui se sont chargés du commerce des approvisionnements de stocks de ciment faits par l’entreprise BUCECO en date du 29 juillet 2022. La province venait de passer au moins deux mois sans approvisionnement en ciments.

Les commerçants locaux de ciment avaient nourri l’espoir de pouvoir alimenter leurs clientèles en longue file d’attente. A leur grande surprise, tout le stock a été géré par les administrateurs communaux qui le vendaient à leurs propres clients en empochant eux- mêmes l’argent. En un clin d’œil, toutes les quantités étaient dissimulées pour réapparaître par après aux marchés noirs, bien développés dans les différentes communes.

La situation est la même pour le sucre et les produits BRARUDI, des autorités administratives approvisionnent leurs propres bistrots. Des particuliers qui tenaient des bistrots ont fermé leur business pour céder la place aux ténors du pouvoir qui ont récupéré toute l’économie nationale, pour leurs propres profits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.