Burundi : Un jeune homme torturé et tué de retour forcé d’exil en Tanzanie

Spread the love

Clovis Niyongabo, un jeune burundais de 20 ans, originaire de la colline Mujenywa, commune Shombo, province Karusi a été torturé en date du 18 août 2020 à la frontière du Burundi en provenance de la République Unie de la Tanzanie où il s’était refugié.

Des temoins rapportent que la victime avait été forcée de rentrer dans son pays par des policiers tanzaniens en complicité avec des agents du renseignement burundais. Il avait ainsi été tabassé à mort et rendu son âme au centre de santé de Mayange en zone Bigina, commune Kayogoro, province Makamba.
Deux autres jeunes hommes dont Claude Mugisha dans la même situation et même origine êtaient dans un état de santé critique et se faisaient soigner au même centre de santé.
Signalons que des burundais venant de la Tanzanie sont souvent victimes d’ atrocités à la frontière au Burundi. Des Imbonerakure en complicité avec des policiers et des administratifs leur dépouillent de leurs biens et leur font mal. Certains de ces malfaiteurs ont èté arrêtés et condamnés la semaine dernière dans cette même province de Makamba.

, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code