Makamba : Deux jeunes Imbonerakure autorisés à rançonner la population et à commettre des violences en commune Kibago

Partager

Deux jeunes Imbonerakure Anicet Ndayongeje et J.Bosco Irakoze sont accusés par la population de la commune Kibago de commettre des violences sans être inquiétés. Ils lui  ont proféré des propos d’insultes et de haine ethnique, en date du 2 décembre 2018 avant de lui extorquer son téléphone public.

Ils lui disaient notamment «  Abatutsi mutegerezwa kwishura ivyo mwakoze mu 1972 » pour dire “Vous, les tutsi, devez payer ce que vous avez fait en 1972 ».

 « Tous les samedis, ces Imbonerakure s’en prennent à ceux qu’ils appellent des opposants politiques en leur contraignant un montant de 2000 FBU sous prétexte que cet argent sert  d’amendes pour les punir », témoigne une personne de la localité.

 Ces cas ne sont pas isolés, des habitants de la commune Kibago contactés disent être inquiétés par la recrudescence de vols perpétrés par les jeunes Imbonerakure affiliés au  parti au pouvoir CNDD-FDD en toute impunité. Ces jeunes s’en prennent  aux passants, les torturent en leur proférant des discours  haineux et ethniques avant de voler leurs biens. « Au paravent, ils tendaient des embuscades aux personnes venant travailler en  Tanzanie mais ces derniers jours ils s’en prennent même aux résidents.”, témoigne un habitant de la colline et zone Kibago.

 Un administratif qui s’est exprimé sous couvert d’anonymat confirme les faits commis ces deux jeunes Imbonerakure qui sont « craints » par toutes les autorités de cette Commune.