Burundi : Un troupeau de vaches et chèvres appartenant à des citoyens congolais détourné et vendus aux enchères par l’administration communale Gihanga en province Bubanza

Partager

18 vaches et 7 chèvres gardés depuis le 15 février 2019 au commissariat communal de la police en commune Gihanga ont été vendues aux enchères le 18 février 2019 par l’administration locale.

Des sources administratives communales précisent que ces vaches et chèvres ont été attrapées sur la rivière Rusizi, frontalière avec la République démocratique du Congo précisément sur la colline Kagwema de la même commune.
Selon les proches de Léopord Ndayisaba, l’ administrateur de la commune Gihanga ces vaches et chères étaient acheminées frauduleusement vers la République Démocratique du Congo. Neanmoins, les victimes disent qu’ils avaient payé des taxes et exhibaient même des reçus de paiement en provenance du marché de Ndora en commune Bukinanyana où ils les avaient achetés.
Signalons que cette transaction frontalière n’était pas nouvelle car d’habitude ces congolais étaient connus de la localité comme étant des clients permanents du marché de Ndora. Ce marché était ouvert aux étrangers depuis bien longtemps. Des commerçants burundais qui y exercent regrettent que cette injustice envers des étrangers pourtant réguliers ne soit à ces derniers une raison valable pour ne plus revenir à ce marché.