Burundi – Le secrétaire général du parti CNDD -FDD appelle à la spoliation des terres non cultivées pour les attribuer aux coopératives agricoles qu’il a représentées lors du défilé du premier mai 2019

Partager

Au cours de son discours fait en date du 20 mai 2019 en province Cibitoke, le secrétaire général du parti au pouvoir Evariste Ndayishimiye a demandé au gouvernement de retirer à leurs propriétaires toutes les propriétés foncières aux mains des particuliers, qui ne les ont pas cultivées.

L’orateur a nommément cité les propriétés foncières de la commune Mugamba, province Bururi. D’après lui , ces propriétés appartenaient à l’Etat du Burundi dans le temps. Il accuse gratuitement les gens de s’être appropriés de ces espaces foncières sans les rentabiliser. Il renchérit en disant que la population a besoin de ces propriété pour lutter contre la famine et la pauvreté.
Pour le secretaire general du parti CNDD FDD, il est inconcevable que des privées s’emparent des propriétés foncières du pays. Il a interpellé l’État du Burundi à récupérer toutes les propriétés foncières non cultivées pour les attribuer aux coopératives agricoles. Il demande en outre au gouvernement d,interdire toutes ventes de propriétés foncières par leurs propriétaires.
Le secrétaire général du parti CNDD FDD dévoile ainsi et une fois de plus un autre agenda caché du régime contre des populations notamment des communes et provinces reconnues comme abritant des burundais de la composante sociale Tutsi, considérées aussi comme des opposants au régime.

Traditionnellement connues comme de grands éleveurs de caches, ces dernières avaient réservés de grandes étendues de terres pour le pâturage de leurs bêtes.
Précisons que le secrétaire général du parti CNDD- FDD a représenté les coopératives agricoles lors du défilé de la fêté du travail de cette année célébrée le premier mai 2019 en province Rumonge.