Burundi: Des classes pléthoriques sans bancs pupitres, le régime Pierre Nkurunziza dans l’incapacité d’équiper les écoles

Partager

Depuis la rentrée scolaire édition 2019-2020, les écoles fondamentales burundaises souffrent cruellement notamment de manque d’équipements en bancs pupitres. Les enfants s’assoient par terre, une première dans l’histoire de l’enseignement au Burundi.

Au chef-lieu de la province Cibitoke, des salles de classe n,avaient pas de bancs pupitres. Les enfants passaient toute la journée d’études assis par terre.
A l’école fondamentale de Musenyi II en mairie de Bujumbura, des images choquantes des enfants assis par terre ont defrayé la chronique des medias et ont été confirmées par nos reporters.
Dans toutes les provinces du pays, la situation est la même et fait la honte au gouvernement burundais qui n’est pas à mesure d’equiper des classes en bancs pupitres.

Certains directeurs exigent aux écoliers de payer des frais destinés à l’achat des bancs pupitres, ce qui énerve souvent les parents en situation de misère.
L’opinion se pose la question de savoir où est la priorité du gouvernement burundais…